mercredi 15 novembre 2017

L'invasion se poursuit


Ce matin à 9h55, un point noir apparaît au loin au-dessus de la banquise...

Soudain un bruit sourd perce le silence, pas de doute, l'hélicoptère est là! Le premier de la saison... Fabien aux commandes, il établit ainsi la première liaison entre l'Astrolabe et la base.. En effet, à cause d'une banquise encore étendue à 50km au large, le bateau n'a pas pu avancer plus près du continent.

L'effervescence est immédiate et brutale, le bruit des pales d'hélico, les messages 10 fois plus nombreux sur la radio.... Oulà! On n'était plus habitués..!

Mais la météo aura finalement raison des vols, et le courrier et les passagers devront encore patienter un jour de plus avant de rejoindre la base...

Le premier carton a tout de même été livré, et il se trouve qu'il s'agit de tomates fraîches!! Quel bonheur! A peine déchargées de l'hélico que nous nous sommes empressés d'en partager une! Des mois sans légumes frais, oui on était en manque!
Du coup, à midi, le cuisto nous a préparé une salade de tomates en entrée et cela a suffit à donner le sourire à tous les hivernants de la 67 !!

L'été est bel et bien là à DDU...




Un point noir à l'horizon se rapproche...



L'hélico est là!



La première tomate n'a pas fait un pli!



L'entrée du midi

mercredi 8 novembre 2017

Souffler ses bougies à DDU


Fêter son anniversaire en Antarctique, c'est quand même la classe! 8-)

Cela fait partie des traditions de DDU et chacun a droit à des petites attentions de la part des autres hivernants.

Hier soir, nous avons donc fêté deux anniversaires: celui de Vincent (le 5) et le mien (le 7). Pour l'occasion, nous avions organisé une soirée "Tapas" et Vincent et moi avons aidé en cuisine pour la préparation des plats. 
Au menu, Sangria, accras de morue, crevettes à l'ail, moules au curry, cakes, tortillas, et j'en passe! Merci Aurél pour les conseils de cuisine! ;-)
Mais surtout une bonne ambiance..

Jérem le pâteux nous avait même préparé un gâteau différent à chacun. En effet, il demande les préférences à chacun pour l'occasion.

Chacun a ensuite reçu des cadeaux de la part des autres hivernants, et qui sont tous faits main, avec les matériaux disponibles sur la base. Cela en fait des cadeaux uniques, très personnalisés et plein d'attention! Mes cadeaux montrent qu'ils me connaissent bien, après des mois passés ensemble! Ils ont donc une forte valeur, puisqu'ils rappellent tous de très bons moments vécus au cours de l'hivernage.

La soirée a (bien sûr) fini par un "grand" Paquito, comme il se doit dans le Sud! :-)

Un anniversaire inoubliable, Merci les gars!




Vincent met la main à la pâte (croquettes de fromage)!



C'est l'heure de l'apéro!



Le buffet Tapas



Chacun ses gâteaux



Les cadeaux!



Des charentaises de trail spécial antarctique!



C'est la classe, la dernière collection, dédicacées...



Diplôme du Semi-marathon des glaces. Merci Serge!



Torche et Miel de Carottes..



Dessin de PEF, l'original! Longue histoire...



Un anémomètre collector, customisé DDU! Merci les collègues!



Tshirt météo dédicacé par tous!



Le Paquito géant!



Le bulletin du soir dédicacé par Philippe!

Octobre à DDU, encore un record !


Il est déjà temps de faire le bilan climatologique du mois d'octobre à Dumont D'Urville..

Ce mois aura été très venté, et en particulier la deuxième décade (du 11 au 20 octobre), puisque deux tempêtes se sont enchaînées les 12 et 13 octobre, puis du 18 au 20, donnant des rafales à 184 km/h pour la
première et 166 km/h pour la deuxième. Le vent moyen sur cette période (53.3 km/h) est ainsi le plus fort enregistré depuis l'ouverture de la station en 1956, et constitue donc un record (52 km/h pour le précédent)!

Côté températures, octobre 2017 est conforme à la normale avec un début de mois assez froid compensé par une fin de mois plus douce. La minimale a été mesurée le 3 avec -24.6°C et la maximale le 16 avec -2.2°C.
Idem pour l'ensoleillement qui s'avère normal, avec une période très ensoleillée du 1er au 10 puis un ciel beaucoup plus nuageux à cause du passage de quelques dépressions. Les heures d'insolation augmentent de
manière impressionnante puisqu'on gagne désormais près de 9 minutes de Soleil chaque jour! On ne peut plus observer d'aurores du fait de la présence permanente d'une lueur de plus en plus marquée la nuit.

Au final, on comptabilise 8 jours de neige, 5 jours de blizzard et 13 jours avec chasse-neige (neige soufflée par le vent).




Courbe de la température du mois d'octobre 2017 (normales des minimales et maximales en bleu et rouge). Données Météo France



Courbe des rafales de vent (en km/h) du mois d'octobre 2017 (seuils de 50km/h en bleu et 100km/h en rouge). Données Météo France



synthèse du mois (insolation, températures et rose des vents). Données Météo France

vendredi 3 novembre 2017

L'hivernage est fini

17h34 ce jeudi 2 novembre, l'avion en provenance de la station polaire Mario Zucchelli touche le sol en Terre Adélie.
Avec lui, 18 personnes, et 2 pilotes canadiens, campagnards d'été et une poignée d'hivernants de la 68ème mission (TA68). Son arrivée signe la fin de notre hivernage.

Étrange sensation de le voir arriver, d'entendre le bruit d'un avion passer au-dessus de la base, nous qui étions devenus familiers avec ce silence paisible de l'hiver austral.. Ils débarquent "chez nous" (un "chez nous" qui deviendra bientôt "chez eux"), émerveillés de découvrir la base et les paysages aux alentours, je les envie presque. Je comprends maintenant la sensation d'invasion ressentie par les hivernants de la TA66 lors de notre arrivée à DDU...

Mais cela fait aussi du bien de voir de nouveaux visages, la vie sur base a brutalement changé, a repris un regain d'énergie et de vitalité..!

Bref, l'été commence en Terre Adélie!




On aperçoit l'avion...



Passage au-dessus de la base



Au-dessus de la météo



Atterrissage sur la piste de neige



Vue depuis la piste (Photo Vincent Térol)



Les passagers débarquent en Terre Adélie (Photo Vincent Térol)


lundi 30 octobre 2017

Dernier weekend "en famille"


Alors que le premier avion, emmenant une petite partie des campagnards d'été, doit arriver d'ici la fin de cette semaine (retardé par une tempête), nous avons donc passé notre dernier weekend "en famille", entre nous à DDU...
A l'occasion, quelques bouteilles de champagne ont été sorties, et une soirée pizzas a été organisée par Jérem le pâteux..

Nous avons aussi profité du beau temps pour immortaliser le groupe à la fin de l'hivernage, chacun posant avec un accessoire emblématique de son job sur la base.
Philippe, Vincent et moi avons logiquement des instruments météo, Yohan avec son multimètre, Bertrand avec la plus grosse clé de la centrale, Erwan avec son (mythique) sabre laser, ou encore Coline avec sa capote à phoques...! La bonne ambiance était bien sûr toujours au rendez-vous!




Soirée Pizzas à DDU organisée par Jérem



Au bar le plus classe de l'antarctique, avec les pizzas!



Les syndromés de la TA67



Les syndromés, again!

L'Astrolabe


Le navire ravitailleur de la base française en Antarctique a été renouvelé cette année. Toujours sous le nom de l'Astrolabe, c'est donc un navire brise-glace flambant neuf qui arrivera prochainement à proximité de Dumont D'Urville. La passerelle y est plus grande et le navire plus long que le précédent (72m).

Nouveauté, il est désormais composé d'un équipage de la Marine Nationale et a un rôle de patrouilleur militaire lorsqu'il ne fait pas de rotation entre l'Australie et l'Antarctique.

Sa première rotation va débuter très bientôt puisqu'il quittera le port de Hobart ce vendredi 3 novembre, direction la Terre Adélie pour y arriver aux environs du 13 novembre. Ce ne sera pas sans difficulté puisque les glaces sont encore bien épaisses, que la banquise s'étend jusqu'à 48km de la base, et que le pack (plaques de glace éparpillées plus ou moins grandes) est encore large de plusieurs centaines de kilomètres...  
Vous pouvez suivre sa position quotidienne sur le lien à droite du blog (Géolocalisation de l'Astrolabe).

Ce premier bateau est à la fois très attendu par nous tous puisqu'il contient, entre autres, le courrier pour les hivernants, et des fruits et légumes frais - mais aussi un peu redouté car cela signifie hélas la fin de notre hivernage et le début de la campagne d'été avec le retour d'une ambiance bruyante sur la base..




L'Astrolabe à Hobart (Photo Patrice Bretel)



(Photo Patrice Bretel)



Image satellite (AQUA) du 16 octobre à 14h55 (heure DDU). On distingue la zone de pack, encore assez large, jusqu'à 450km de la base). Source : Australian Antarctic Division.


vendredi 27 octobre 2017

Piste d'atterrissage D10

A 10km de la base se trouve une petite piste d'atterrissage. Elle est située sur le continent, sur la neige, et doit être préparée chaque année quelques jours avant l'arrivée du premier avion.

Mesurant 1265m de long et située à 260m d'altitude, elle permet d'accueillir de petits avions tels le C130 ou encore le Bassler, en provenance des bases Mario Zucchelli (italienne), Mac Murdo (américaine), Casey (australienne) ou encore de Concordia (franco-italienne).

La préparation de la piste se fait à la mi-octobre et consiste à aplanir la surface le plus possible, sans qu'il n'y ait aucune bosse sur toute la longueur.
Pour cela il est nécessaire de passer plusieurs fois avec un chasse-neige, puis avec un gros engin traînant un "groomer" qui va rendre la surface de la piste bien lisse. Ceci sera refait tous les 3 à 4 jours jusqu'à l'arrivée de l'avion.

Il faut en plus y installer un capteur de vent (vitesse et direction), qui est une donnée météo indispensable pour le pilote de l'avion lors de l'atterrissage. L'anémomètre est alimenté par des batteries branchées sur un panneau solaire et transmet les mesures par ondes radio jusqu'à la station météo de Dumont D'Urville.

Le premier avion est prévu mardi 31 octobre, signant la fin de notre hivernage... Mais le vol risque d'être retardé par une tempête qui s'annonce dès lundi avec neige et vent violent.. A suivre!




L'abri météo de D10



Le mât de mesure du vent à côté de la piste



Tracé de la piste d'atterrissage par le chasse-neige



Le chasse-neige et le Challenger à DDU



Le chasse-neige sur la piste D10 (Photo Vincent Térol)



La piste se trace... (Photo Vincent Térol)

mardi 24 octobre 2017

Le retour des Adélie


Avec le printemps, les manchots Adélie sont de retour, chez eux, sur l'île des Pétrels...

Le tout premier est arrivé tout seul, il y a une semaine et s'est installé à côté du séjour. Puis il y a eu le premier à occuper les rochers de la météo... 
Depuis trois jours maintenant, tous les autres suivent et débarquent sur l'île de tous les côtés, arrivant par centaines!

Chacun retrouve alors son nid de cailloux et tente d'en piquer sur les nids voisins pour en avoir un peu plus...

La base qui était plongée dans un silence quasi absolu depuis maintenant plusieurs mois, retrouve le chant de manchots Adélie, mais également celui des oiseaux si particuliers qui sont eux aussi de retour (Fulmars, Damiers du Cap, Pétrels des neige, Skuas, ...).

Bref, l'été revient sur DDU!




Le 1er manchot Adélie sur DDU !



Le 1er Adélie sur les rochers de la météo



Le même



Devant le mât Ionosphérique



Ils arrivent par centaines !



Loin sur la banquise



A l'assaut du moindre cailloux...