vendredi 23 juin 2017

Les Givrés dans Running Attitude


Bien loin de la métropole et pourtant toujours aussi mordus de course à pied, "Les Givrés" (Serge et moi même) ont été interviewé par la rédaction du magazine "Running Attitude".

Un petit article paraîtra ainsi dans le prochain numéro (180), disponible dans les kiosques dès le lundi 26 juin. Il décrit brièvement les conditions d'entraînement assez spécifiques, adaptées au milieu polaire et la chance de pouvoir pratiquer ce sport dans cet endroit exceptionnel !




Article du prochain numéro Running Attitude - Par Alice Milleville

mardi 20 juin 2017

OnzeTA


Ce dimanche, la fin de campagne électorale s'est achevée par le vote pour la poste très convoité de "ONZE-TA", le représentant symbolique de DDU pour la MidWinter.
Le vote s'est déroulé sous le contrôle de Serge le chef de district, avec des bulletins plus ou moins "secrets", avec même un vote pour Jean-Claude Dusse... ;)

Après des votes "serrés", un deuxième tour et un recomptage des voix (22 votants....), et malgré une lutte acharnée menée par le T.A.R.N. et le JPR, c'est finalement le collectif "Nuit Debout" qui s'est imposé !

Ainsi, Dorian, Kévin, Erwan et Etienne vont, avec l'aide des autres hivernants, organiser le programme de cette semaine de MidWinter qui s'annonce très chargé!..




Ouverture du bureau de vote



Les membres du JPR votent "à bulletin secret"..



Vote du candidat TARN



Vote du parti "Nuit Debout"



Serge commence le dépouillement



Une voix pour Jean-Claude Dusse



Le collectif Nuit Debout, les vainqueurs de l'élection

dimanche 18 juin 2017

La MidWinter

La semaine prochaine ce sera l'hiver en Antarctique! Et la tradition dans toutes les bases est de fêter la moitié de l'hivernage, qu'on appelle la "MidWinter" (ou encore "La Mid" pour se la péter un peu)..
Ainsi, chaque base souhaite une "Happy Midwinter" aux autres sous forme de carte postale (électronique) ou de courte vidéo comme nous l'avons fait à DDU.

De plus, la semaine de MidWinter est placée sous le signe des festivités: chacun y va de ses propositions pour changer la routine. Le cuisto et le pâteux seront par exemple en "vacances" cette semaine et ce sont les hivernants qui prendront le relais aux fourneaux (voir le menu en photo)..

Tout un programme d'activités est aussi mis en place, avec jeux sur base et compétitions sportives inter-districts.

Enfin, un représentant des hivernants (qui remplace symboliquement le chef de district pendant une semaine - appelé "OnzeTA", puisque le chef est appelé DisTA (District Terre Adélie)...) sera élu ce soir à 18h suite à 3 semaines de campagne électorale très agitées, puisque 3 partis convoitent le poste : Le collectif "Nuit Debout", le JPR (Jeune Parti Républicain), et le TARN (Terres Adéliennes Révolutionnaires Nationales) représenté par le médecin et moi même...et par un magnifique blason!

Bref, la semaine prochaine s'annonce chargée!




Carte de Midwinter de la Base Bellinghausen (Russe)



Carte de Midwinter de la Base Rothera (anglaise)



Blason du parti T.A.R.N.



Menu de la Midwinter


samedi 17 juin 2017

Lumière du jour


A quelques jours du solstice d'hiver et des jours les plus courts, la luminosité est très faible sur la Terre Adélie, mais les couleurs sont magnifiques, allant du rouge/orange du côté Soleil rasant au bleu/violet côté Sud.

Bien que magnifique, la banquise n'en reste pas moins dangereuse, avec de profondes failles, parfois apparentes, parfois non.. Il faut donc être très concentré en posant les pieds !

Du côté de la manchotière, les premiers poussins Empereurs devraient voir le jour d'ici la fin du mois.. A suivre !




On met les crampons pour sortir! (Philippe et Vincent)



Vue vers le glacier l'Astrolabe" depuis la piste du Lion.



Direction la manchotière



Danger : faille sur la banquise entre les îles



Monticule de glace dû à la compression



Vue globale de la manchotière des Empereurs

dimanche 11 juin 2017

Mesure de l'Ozone stratosphérique


La station de Dumont D'Urville est située en bordure du vortex polaire: il s'agit d'un grand tourbillon dépressionnaire localisé sur l'Antarctique et isolé des autres masses d'air du globe. Il est dans la partie de l'atmosphère comprise entre 10 et 50 km d'altitude qu'on appelle la Stratosphère. Les températures y avoisinent les -85°C en hiver.

C'est dans cette couche, vers 15 à 25 km d'altitude que se trouve en temps normal la plupart de l'ozone qui nous protège du rayonnement UV (B et C), très dangereux pour toute cellule vivante. C'est aussi dans ce vortex que se créé chaque année, au printemps, le "trou d'ozone", détruit par des molécules chimiques d'origine humaine comme le Chlore ou encore le Brome.

La base est ainsi idéalement placée pour étudier les processus qui se déroulent dans ce vortex et les échanges qui se produisent avec les masses d'air extérieures.

Nous avons donc effectué cette semaine la première mesure d'ozone, par radiosondage spécifiquement équipé et dont le ballon peut atteindre environ 33 000 m d'altitude. Pour ce premier lâcher, toute la base était présente et ce fut aussi l'occasion de faire passer un petit message.




Étalonnage de la sonde Ozone - Jour J-3



Préparation de la sonde par Vincent - Jour J



Sonde prête à lancer



Lancer du ballon par Philippe



Ambiance de folie dans les tribunes!



C'est parti pour 2h de montée



Résultats des mesures, pic d'Ozone vers 16 km d'altitude (en bleu), température dans la boîte (rouge), vent en force et direction (vert et ocre resp.)


samedi 10 juin 2017

La banquise de nuit



Ce vendredi, soir de pleine Lune, le chef de District nous a exceptionnellement autorisé à sortir quelques instants sur la banquise afin d'observer les paysages lunaires éclairés dans une ambiance  glaciale (-22°C) mais sans vent. Pas un nuage dans le ciel, la visibilité est exceptionnelle!

La balade a été splendide, et les reflets de la Lune sur les icebergs sont impressionnants, donnant un sentiment d'être dans un autre monde.




Le groupe



La base vue depuis la banquise



Un iceberg - Photo Coline Marciaux



Photo Coline Marciaux

mercredi 7 juin 2017

Un mois de Mai ensoleillé

Il est temps de faire un petit bilan climatologique du mois de Mai 2017 en Terre Adélie.

Côté températures, après une première période très douce (du 1er au 9), c'est une période plus froide que la normale qui prend le relais avec des minimales autour de -25°C et des maximales proches des -20°C, soit près de 3°C en-dessous des normales. La température minimale du mois a été relevée le 12 avec -28.3°C et la maximale le 22 avec -3.1°C pendant un épisode de vent catabatique (phénomène de Loewe). La fin du mois est plus proche des normales.

Le vent a été plus calme que d'habitude en moyenne, mais pas moins de 4 épisodes de vent catabatique ont concerné la base avec des pointes relevées le 2 mai (190.8 km/h) et le 22 (165.2 km/h), les fortes rafales ont donc été plus nombreuses que la normale.

Enfin côté ensoleillement, nous avons profité d'un surplus de Soleil avec 9% d'excédent par rapport à la normale, soit 53h de Soleil contre 49h en moyenne. En effet, les jours de tempête ont été moins nombreux que d'habitude malgré 9 jours de neige dont 4 de blizzard.

Bref, un mois de Mai assez sympa !




Comparaison de Mai 2017 avec celui d'autres années - Données Météo France



Evolution de l'ensoleillement - Données Météo France



Evolution des températures (minimales en bleu épais, maximales en rouge) - Données Météo France



Evolution vent (moyen et rafales) - Données Météo France



Température au fil des minutes en Mai - Données Météo France



Vent (moyen et rafales) au fil des minutes en Mai - Données Météo France

mardi 6 juin 2017

Une partie de mon travail en Terre Adélie...


En Terre Adélie, la station de Dumont D'Urville effectue, entre autres, des observations de façon quotidienne, certaines automatiques, comme la température, l'humidité, l'insolation, la pression ou encore le vent et d'autres humaines (visibilité, nébulosité et genres nuageux, temps présent, phénomènes spéciaux). 

Ainsi nous tenons à jour un carnet d'observations météorologiques où tout est noté, en plus de la sauvegarde informatique. Depuis le 18 janvier 1956, la station bénéficie donc de relevés météorologiques en continu, ce qui, du fait de la rareté des mesures sur le continent, en fait un point d'observation stratégique pour le suivi du climat et des changements globaux en Antarctique.

Un bulletin de prévision est également produit, deux fois par jour, le matin pour 7h30 et le soir pour 19h. Bien qu'étant moins équipé qu'en métropole pour la prévision, les quelques outils permettent de faire un bulletin très utile pour toute la base, notamment pour la sécurité des manips extérieures des scientifiques (ornithologues, glaciologue, Lidar) et les techniques qui ont souvent des travaux à réaliser à l'extérieur.

La station météo (située dans le bâtiment technique, à droite sur la photo) est donc ouverte de 6h45 à 19h15, et tenue à tour de rôle par Philippe, Vincent et moi.




Le bâtiment météo



La salle d'exploitation de la station



Partie observation, prévision et climatologie



C'est l'heure du tour d'observation!



Le carnet d'observations



Extrait du bulletin du jour - Analyse



Texte du bulletin du 6 juin

samedi 3 juin 2017

21 000 ballons sondes en Terre Adélie !

Hier samedi 2 juin à 9h a été lancé le 21 000ème ballon météorologique à la station de Dumont D'Urville. Pour fêter l'évènement, tous les hivernants sont venus assister au lancer depuis l'abri de gonflement, encore plongé dans la nuit à cette saison.

Le ballon a atteint une altitude de 27 696 m, ce qui est une bonne valeur. Les conditions au moment du lancer étaient "idéales" avec un ciel dégagé et un vent faible, malgré une température de -17°C. Tout le monde a pu ensuite se réchauffer autour d'un café à l'intérieur... Un buffet à la station météo a été organisé le soir pour marquer cet événement.

Le tout premier radiosondage avait été lancé le 17 janvier 1951, lorsque l'équipe météorologique était constituée par André Prudhomme et Robert Le Quinio, à l'époque située sur la base de Port-Martin, plus à l'Est de Dumont D'Urville (plus tard ravagée par un incendie). Nous avons retrouvé les archives des relevés météorologiques de l'époque où le suivi des ballons était effectué à l'œil (à l'aide d'un théodolite) et donc soumis aux aléas de la couverture nuageuse...




Préparation du ballon avec Philippe (Photo Vincent Térol)



Équipe Météo TA67 (Photo Serge Fuster)



Les hivernants au moment du lancer (Photo Serge Fuster)



Résultat du radiosondage (courbes de température, d'humidité et vent en fonction de l'altitude).



Archives des observations météorologiques de 1951



Couverture des archives



Un théodolite



Buffet à la salle météo