mercredi 22 mars 2017

Expédition à Cap Prudhomme


Profitant d'un jour sans trop de vent, nous partons en groupe direction le Cap Prudhomme, à 5 km au sud de la base, sur le continent Antarctique.
Le but de la sortie est de réaliser des forages de glace sur la banquise entre ces deux points pour voir si l'épaisseur est suffisante pour y marcher dessus en sécurité..

Nous embarquons la Pulka afin de trainer le matériel nécessaire (perceuse, gros foret, et deux batteries à cause du froid). Le vent a parfois soufflé fort et par -15°C le ressenti est vraiment glacial, la moindre partie du corps découverte est vite gelée!
Une dizaine de forages nous montrent que la banquise est bien épaisse, de 40cm au bord des côtes à plus d'un mètre au centre, donc largement assez pour ne pas passer à travers! Les sorties hors de la base seront
donc un peu plus fréquentes...! Uepa!

Sur le parcours, le paysage est magnifique, de la glace à perte de vue, le crissement des crampons sur la glace vive et le bruit du vent glacial qui siffle transportant de temps en temps des traînées de neige nous rappellent qu'on est bien en Antarctique, seuls sur la banquise. Quel spectacle!




Un iceberg figé dans la banquise



Coup de vent glacial...



La Pulka, et les crampons, indispensables!



Pause photo - Photo Coline Marciaux



Forage de banquise



Un foret digne de ce nom... - Photo Coline Marciaux



Montée à Cap Prudhomme - Photo Coline Marciaux



Arrivée à Cap Prudhomme



Photo de groupe !



Bien habillé ! - Photo Coline Marciaux

dimanche 19 mars 2017

Vent catabatique


Alors que nous sommes à la veille du printemps en hémisphère Nord, ici demain ce sera l'automne. En Terre Adélie, les intersaisons sont particulièrement propices aux vents catabatiques, ces écoulements d'air glacial et très dense venu directement des plateaux du cœur de l'Antarctique. Ils dévalent ainsi les pentes du continent avant d'arriver sur les côtes à des vitesses parfois extrêmes.

Aujourd'hui, la prévision laissait présager un risque de vent catabatique, puisque à toute altitude le vent est orienté au secteur Sud, et qu'on relève déjà -65°C à la station Concordia, à 1200km d'ici, signe que l'air s'est bien refroidi sur le plateau.

Ce matin la prévision s'est bien vérifiée, avec un mur de neige soulevée par ce fameux vent (200 à 300m d'épaisseur!), à quelques kilomètres à peine de la station. Il s'est ensuite rapproché au fil de la matinée pour atteindre quasiment la station vers 12h, où le vent s'est brusquement levé et la visibilité considérablement réduite.
Après quelques oscillations, le mur s'est finalement dissipé...

Ce phénomène est particulièrement dangereux d'une part par le vent qui peut en quelques secondes atteindre des vitesses de plus de 200 km/h et surtout par la visibilité qui est réduite à quelques mètres, on perd alors tout repère en étant hors de la base..

Bref, nous avons vécu notre premier épisode de vent catabatique!




Vue du mur de neige au lever du Soleil



Vers le continent depuis l'abri météo



Vers Cap Prudhomme



Le mur se rapproche...

mardi 14 mars 2017

Les Empereurs bientôt de retour ...

Déjà mi-mars, et les manchots Empereurs devraient faire leur retour en masse d'ici quelques jours.. Les trois premiers sont déjà venus en repérage des lieux.. Les autres devraient suivre d'ici peu, afin de passer l'hiver à proximité de la base. Ici, tout le monde est à l'affut de l'arrivée de la colonie!..

A suivre très prochainement !...




Pointe du glacier L'Astrolabe



Chaos de glace



Les premiers Empereurs arrivés à DDU



"Tu la veux celle-là?.."



En mode "veille"



La famille Skuas est dans les parages...



Je suis pris en chasse!